De nos jours, beaucoup trop de personnes confondent la prise de masse avec du gavage.

Combien de fois j’entends : J’ai beau manger n’importe quoi, je ne prends pas de poids….

C’est certain que si vous passez votre temps dans les fast food ou au khebab du coin, vous ne prendrez pas de masse musculaire. Ah mais voilà…..Vous avez confondus prise de masse et prise de masse musculaire…… Bon, ok, vous êtes excusable ;) .

Si vous ne prenez pas de poids facilement, vous avez encore plus intérêt à calculer votre prise de masse. Mangez gras vous fera prendre du gras, rien d’autre. L’objectif de la prise de masse et de prendre un maximum de poids en muscle, en un temps bien défini. Les périodes de prise de masse se font généralement de septembre à avril. Ensuite, on effectue une sèche, ou définition musculaire, qui consistera à réduire la masse grasse en conservant un maximum de masse musculaire. Certaines personnes commenceront leur prise de masse plus tôt que d’autres, ou plus tard, de même pour la sèche. Tout cela dépend de plusieurs choses, j’en parlerai dans un prochain article.

Revenons à nos moutons. Pour prendre le moins de gras possible durant votre prise de masse, vous devrez calculer vos apports caloriques en fonction de votre poids, et les augmenter au fur et à mesure que vous prenez du poids. Vous devez vous établir un objectif de poids à atteindre, en restant raisonnable. Cela vous aidera à bâtir votre plan alimentaire mais également à vous établir un programme en salle qui correspond à vos objectifs. Le muscle se construit avec le temps. Chaque personne est différente donc il faut savoir être patient afin de vous connaitre parfaitement, pour pouvoir savoir ce qui vous fait le mieux progresser (que ce soit dans l’alimentation ou l’entrainement).

Retenez donc que ce n’est pas en mangeant n’importe quoi n’importe quand que vous allez prendre de la masse musculaire. Etablissez-vous un plan alimentaire en fonction de vos besoins, entrainez-vous proprement, et c’est en étant organisé que vous atteindrez vos objectifs.

Prise de masse
Retour à l'accueil